Kitchen Trotter, concept innovant ou une food box comme les autres? Notre avis

La box FoodTech n’est pas un concept nouveau. Elle existe depuis des années et Kitchen Trotter est parmi les plus anciennes. La box FoodTech consiste à faire livrer des box contenant des ingrédients pour faire des recettes bien précises. Une idée pour que les personnes en manquent d’inspiration peut manger diverses recettes. C’est aussi un avantage pour ceux qui n’ont pas le temps de faire les courses.

Voir également notre avis sur la Gretel Box et Quitoque.

Qu’est-ce que le Kitchen Trotter ?

Le Kitchen Trotter a vu le jour en 2012. Elle se distingue de ses concurrents par son concept de proposer des recettes de différents pays chaque mois. Ce qui fait que les ingrédients sont difficiles à trouver et c’est tout son charme. La livraison mensuelle est composée de 4 recettes d’un pays et de 7 produits exotiques. À part la box, cette start-up prévoyait d’ouvrir une épicerie en ligne où l’on pourrait retrouver tous les ingrédients exotiques proposés dans les box. Mais comme les petites entreprises ont besoin du soutien des grandes, Kitchen Trotter s’est lancée dans un projet de session auprès d’une grande enseigne.

Les début très prometteurs

Dès la première année, Kitchen Trotter a épaté la galerie. À cette époque les box FoodTruck envahissaient le marché avec des concepts similaires. Mais celle-ci a trouvé de quoi se distinguer en proposant des recettes d’un pays différent chaque mois. De plus, les pays proposés étaient des pays exotiques. Son chiffre d’affaires atteignait le million après seulement un an d’activité. Le nombre de ses abonnés mensuels plafonne. Kitchen Trotter est devenu une référence en matière de box recette, car son concept est vraiment innovant. Mais à la fin de l’année 2017, Kitchen Trotter pose le bilan.

kitchen trotter avis

 

Kitchen Trotter et sa descente aux enfers

Même si Kitchen Trotter dépasse les 2 millions de chiffre d’affaires, elle dépose quand même le bilan et passe à la liquidation judiciaire. C’est parce qu’elle a entamé une session avec une grande enseigne, mais qui n’a pas abouti. Pendant plusieurs mois, cette start-up a défendu son intérêt pour être reprise. Une procédure qui engage beaucoup d’argents. Et à la fin lorsque l’entreprise n’a pas repris l’activité, Kitchen Trotter s’est trouvé dans le rouge et ne pouvait plus honorer les commandes de ses clients. Un coup de massue pour ses fondateurs.

La renaissance de Kitchen Trotter

La petite entreprise a fermé ses portes, les clients sont mécontents, car leurs commandes n’ont jamais été livrées. Et parce que le concept est et reste l’un des meilleurs jusqu’à maintenant, quelques mois après sa fermeture, elle a été rachetée du tout au tout par une autre société. Le phœnix renaît de ses cendres et recommence à redresser la barre.

Notre avis sur le concept Kitchen Trotter

Kitchen Trotter a été un vrai concept innovant. Son chiffre d’affaires et son nombre d’abonnés témoignent de son efficacité. Maintenant qu’elle a été reprise par une autre enseigne, on se demande si cette dernière saura être à la hauteur de tenir le concept initial, d’innover encore un peu plus et de redevenir l’ancienne Kitchen Trotter qui a plu à des milliers de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *